Et mes jours seront comme tes nuits de Maelle GUILLAUD

 


 

Un roman d'une finesse absolument incroyable ! Un choc personnel littéraire incontestable

Je ne joue pas de musique, je dessine comme un enfant, je ne connais pas personnellement le milieu carcéral. Et pourtant, j'ai eu le sentiment d'être devenue une virtuose et de me perdre dans l'éblouissement d'une partition brillamment exécutée ; puis d'être dans la peau d'une artiste peintre, en déchiffrant les plus grands tableaux, et en saisissant l'élan créateur comme une force capable de transcender des situations inextricables ; et enfin de comprendre de manière intime ce que signifiait être coincée entre quatre murs. Le manque des autres, la promiscuité, les ravages psychologiques. 

Voilà le pouvoir de Maelle GUILLAU. Le pouvoir de son écriture, de rendre accessible l'inconnu, de ressentir profondément et humainement des choses qu'on n'a jamais ressenties jusqu'alors !  Ce roman m'a fait l'effet d'un ouragan, il m'a laissée comme dévastée, dépouillée tellement la force du récit m'a bouleversée.

On y rencontre Hannah, une musicienne libre mais déjà brisée par la vie, en couple avec Juan, artiste peintre en quête de reconnaissance. Quand il écope de 5 ans de prison, leur vie s'effondre... De souvenirs en souvenirs, on dénoue le fil du récit, jusqu'au choc final. On vit intensément cette séparation imposée des corps, cette solitude âpre et inconsolable, cette nouvelle façon de vivre, ou de survivre, ce refus de s'adapter, d'accepter ce décalage avec le monde réel, devenu impossible à rattraper. Quel déchirement !

Mais quelle merveilleuse plume a cette auteure ! Une justesse des émotions, de la narration, je suis épatée et émerveillée ! Comment réussit - elle à retranscrire ces tempêtes émotionnelles, ces événements familiaux tragiques, avec tant d'exactitude et de beauté ? Un choix des mots impeccable, une écriture déliée et raffinée. Quel talent ! 

Cette chronique peut sembler dithyrambique, un poil excessive, mais je suis encore sous le coup de l'émotion, et pour moi un tel éloge coule de source. D'ailleurs, je le ressens comme un constat : ce roman est une complète réussite ! Chapeau l'artiste ! 

Je vous envie de ne pas l'avoir encore lu, profitez-en soigneusement parce qu'avec ce livre, Maelle Guillaud joue sa plus belle partition !

J'espère qu'il vous fera autant d'effet qu'à moi.

Bonne lecture !


Avertissement au lecteur : les ressentis de lectures étant très personnels, ce livre qui m'a chamboulée ne vous touchera peut-être pas autant ;) mais sans vous attendre au feu d'artifice que j'ai ressenti, j'ai bon espoir que vous passerez un très bon moment de lecture !

 

 

 Les références du livre :

Maëlle GUILLAUD, Et mes jours seront comme tes nuits, Éditions Héloïse D'Ormesson, février 2022, 186p.

 

 

                                                                                

                                                 

Envie de découvrir d'autres coups de cœur 😍 ? Et d'être prévenu d'une prochaine chronique ?
c'est ici !  

 

 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L' été de la sorcière, de Kaho NASHIKI

Mes nuits sauvages de Sylvie PERENNE

L' héritage du TEMPS. De l'harmonie dans nos vies de Dominique LOREAU