Les Autres de Alice FERNEY

 


 

Mieux qu'une thérapie, offrez-vous cette multitude de regards sur un seul diner, comme autant de tentatives pour saisir ce qui s'y trame en profondeur !

 D'un œil extérieur on pourrait croire Niels, le fils ainé, arrogant ; Fleur, la fiancée du meilleur ami, superficielle, ou encore Estelle, la fiancée du fils cadet, parfaite. Mais en changeant de prisme d'analyse de la situation, en écoutant les pensées intimes de chacun, ou en s'appuyant sur les remarques, les traits d'esprit, les piques et les soupirs qui rythment la soirée et qui sont autant de faces émergées de l'iceberg, on comprend que rien n'est si simple qu'il n'y parait

Ce jeu de société offert à l'anniversaire de Théo autour duquel famille et amis se rassemblent va bousculer les postures habituelles des uns et des autres ; les pousser dans leurs retranchements personnels pour révéler des douleurs tues jusque là, mais aussi mettre en avant l'ambivalence inhérente à tout être humain.  

Qui sommes nous ? Comment sommes nous perçus ? Quelle est la part de vérité derrière le jugement des autres ?

Ce roman dévoile les circonvolutions incessantes qui gangrènent en permanence notre cervelle. Les mécanismes de défense, les choix parfois fait en conscience mais qu'on a pour autant la sensation de subir, les attitudes que la vie nous impose et dont on ne peut plus se défaire et qui trompent ceux qui nous côtoient...

 D'une manière très précise, même chirurgicale, Alice Ferney décortique les rapports humains. Ceux que nous entretenons avec les autres : partenaires, famille, amis, mais aussi  et surtout notre rapport à nous-même. Ce que nous osons nous avouer, ce que nous cachons, ce que nous nous permettons de montrer, ce qui se cache en filigrane de nos actions. 

En scrutant nos plus infimes contradictions, Alice Ferney nous ouvre une porte sur notre moi intérieur, au plus profond de nous. Elle nous aide à prendre le recul nécessaire pour réussir à se comprendre, à s'accepter voire à se pardonner nos travers.

C'est une formidable mise à plat de la complexité humaine. Une fine analyse qui nous permet de nous y retrouver, de comprendre que nous ne sommes pas seuls face à nos contradictions et de développer encore plus profondément notre empathie, notre compassion, et notre compréhension des uns des autres.

 Il y a certes des répétitions qui peuvent agacer, certains chapitres qui trainent en longueur mais le fond du roman en vaut la chandelle (à mon humble avis) . Un ouvrage indispensable pour un mieux vivre-ensemble (ou même un mieux vivre tout-seul^^).

Bonne lecture !

 

 Les références du livre :

Alice FERNEY, Les Autres, Actes Sud "Babel", Janvier 2008, 438p.

 

 

                                                                                    

                                                 

Envie de découvrir d'autres coups de cœur 😍 ? Et d'être prévenu d'une prochaine chronique ?
c'est ici !  

 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L' été de la sorcière, de Kaho NASHIKI

Mes nuits sauvages de Sylvie PERENNE

L' héritage du TEMPS. De l'harmonie dans nos vies de Dominique LOREAU