L'embaumeur ou l'odieuse confession de Victor Renard d'Isabelle DUQUESNOY

 


Entre défiance et fascination, découvrez l'histoire insolite de Victor Renard, embaumeur du XVIII ième siècle !

Spécialiste des chairs putréfiées, imbattable sur les nymphes, les pupes ou autres asticots, c'est le hasard de la vie qui le mène à ce métier hors du commun, qui sera son salut et signera sa perte. Né tordu, houspillé et méprisé par ses parents, son misérable départ dans la vie ne présageait pas grandeur et respect de ses concitoyens...

Admirablement décrit, d'un réalisme stupéfiant et remarquable, on est pris par cette histoire incroyable ! Ces confessions, tant touchantes que passionnantes, nous embarquent dans l'époque difficile post révolutionnaire, où l'hygiène comme la santé laissaient à désirer. La mort est alors une compagne bien connue de tous... Époque bénie pour les embaumeurs qui officient autant pour s'assurer que les morts sont bien morts que pour les rendre présentables, mais aussi pour déterminer la cause de leur trépas !

Là où les odeurs et les humeurs des corps pourraient en faire défaillir plus d'un, Victor, habitué à la puanteur et aux sévices n'y trouve rien à redire, et se passionne pour ce métier qui s'offre comme une aubaine ! Et poussé par la nécessité, ose sortir des sentiers battus pour arrondir les fins de mois.

Quand on le découvre, Victor semble condamné. Et c'est lors de sa confession au tribunal qu'on aura les détails de sa déchéance finale. Déballage des secrets tragiques de son enfance, complaisance dans les vicissitudes du corps humain, donnant un descriptif fouillé de son expérience du terrain, sans crainte d’écœurer ou de rebuter son auditoire, il n'épargne rien ni personne. Il ouvre son cœur et sa mémoire, et subjugue son auditoire ! Et si son histoire est d'un abord plutôt sordide et pathétique, elle va être pourtant transfigurée par l'amour d'une femme. Car le nœud de l'histoire réside dans la passion amoureuse qui a bouleversé sa vie...

Richement documenté, ce récit détonnant et formidable ne se quitte qu'avec regrets. J'ai envie de commencer une grande ola pour ce grand roman historique et je vous attends pour la continuer à ma suite ! 

À très vite donc !

 

Les références du livre :

Isabelle DUQUESNOYS, L'embaumeur ou l'odieuse confession de Victor Renard, Points, juin 2018, 470 p.


                                                                                                

                                                 

Envie de découvrir d'autres coups de cœur 😍 ? Et d'être prévenu d'une prochaine chronique ?
c'est ici !  

 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mes nuits sauvages, de Sylvie PERENNE

Mes nuits sauvages de Sylvie PERENNE

L' été de la sorcière, de Kaho NASHIKI