Le bonheur est au fond du couloir à gauche de J. M. ERRE

 


Hahaha ! Mais que j'ai ri !! Au départ, je ne pensais pas faire de ce livre une de mes pépites, il est tellement stupéfiant ( vous verrez si vous le lisez que c'est le cas de le dire ^^)  que je me sentais dépassée par l'ampleur de l'ouvrage. Et puis je me suis dis que c'était trop bête de ne pas partager un si grand moment de félicité

C'est grâce aux conseils de Sarah ( Faut-il encore la présenter ? Une des deux fantastiques libraires de Munster !) que j'ai lu cet objet littéraire jubilatoire qui ne laisse aucun temps mort ! Ça fuse !! Je recommande donc,  afin d'éviter des problèmes de tension ou de cœur qui s'emballerait de trop, de lire par petits chapitres, qui vous requinqueront si vous avez une baisse de régime ou le moral en berne. Et faites des pauses, pour mieux ensuite vous replonger dans la vie de ce frappadingue, et ainsi apprécier à leur juste valeur ses réflexions et autres élucubrations ! Si vous pensiez être déprimé, ce livre va vous aider à relativiser...

Quand parfois on se dit qu'il va trop loin, c'est pour se retrouver, quelques paragraphes plus loin à ne pas pouvoir se retenir de pouffer. C'est qu'il maitrise le cynisme et l'autodérision comme personne, le tout mêlé à une sorte d'innocence et de foi aveugle dans son prochain, qui ne lasse pas de nous faire rire. C'est donc à travers ce prisme que le narrateur interprète la vie et ses aléas, et on ne déflorera pas l'histoire en en concluant qu'il est complètement barré ! Haha, c'est ça qui est réjouissant ! Il propose une façon d'appréhender la réalité absolument inédite, tellement improbable, qui nous donne une sensation de fraîcheur - parfois décontenançante -, et un élan, voire un allant - inattendu. On en sort décomplexé et un brin décalé.

Par contre, attendez-vous à être un peu bousculé, l'auteur, qui a un humour tranchant ( On l'a déjà vu dans "Qui a tué l'homme-homard", un polar perché haut en couleur dont je parlerai certainement un jour parce qu'il vaut le détour ! ) va jusqu'au bout de ses idées, il n'est pas là (juste) pour amuser la galerie ! Parce qu'il a de l'humour, certes, mais sans le savoir.

Alors quand sa copine le jette un matin, il met tout - mais tout ! - en œuvre pour la reconquérir en quelques heures. Grâce à quelques bouquins oubliés par l'élue de son cœur (brisé), il décide de se remettre en question : développement personnel, alimentation, minimalisme...tout y passe. Et c'est explosif ! On ne loupe rien de ses incroyables pensées. On admire cette incroyable verve, cette érudition certaine, bien que mise sens dessus dessous, et ses analyses pointues mais singulières en terme de politique, d'économie ou de sociologie... c'est épatant ! Et mine de rien, sous couvert de ce génial roman, l'auteur envoie des piques sur le fonctionnement hypocrite de notre société et remue un peu le conformisme bien-pensant dans lequel on végète.

Bref, un livre qui donne un sacré coup de fouet et comme on aimerait en lire plus souvent ! Joyeuse découverte, et bonne lecture !

 

Les références du livre :

J.M. ERRE, Le bonheur est au fond du couloir à gauche, BUCHET CHASTEL, janvier 2021, 182 p.

 

                                             

                                                 

Envie de découvrir d'autres coups de cœur 😍 ? Et d'être prévenu d'une prochaine chronique ?
c'est ici !  

 

 

Commentaires

  1. Ben voia, il me le faut absolument!! 😍

    RépondreSupprimer
  2. Ça a l’ait génial ! Tu m’as donné une folle envie de découvrir ce roman, merci 😉

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir très chère ! Merci de ton retour enthousiasmant !

      Supprimer
  3. Un livre qui fait rire...qui donne un sacré coup de fouet!!! J achète !! Merci Laurette!😍

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

American Dirt de Jeanine CUMMINS et La brodeuse de Winchester de Tracy CHEVALIER

Mes nuits sauvages, de Sylvie PERENNE