L' oubli, d'Emma HEALEY

 



 À quoi se raccrocher quand la mémoire s'effrite, et que les certitudes vacillent à chaque instant ? Voici un roman à l'écriture limpide et captivante, qui met en lumière la terrible maladie d'Alzheimer sans jamais la nommer. Le vide terrifiant quand on se rend compte de ses pertes de mémoires sans pouvoir les contrôler ; le désarroi qui nous étourdit en l'absence de repère, les montagnes russes pour le cœur qui vacille entre brefs moments de lucidité et incompréhension totale de l'environnement...

À 82 ans, Maud a peine à se fier à elle-même. Des éclairs de lucidité la traversent, lui donnent de l'allant, mais aussi de l’inquiétude : surtout ne pas oublier ! - brutalement coupés  - mais quoi déjà ? - par une soudaine perplexité sur ce à quoi elle pensait, à qui elle parlait. Elle se souvient pourtant bien de sa jeunesse, du rationnement pendant la guerre, de sa sœur Sukey si tendrement aimée, disparue voilà plus de 65 ans, sans explications.

 Les souvenirs intacts d'antan se mélangent à ceux d'aujourd'hui, et brouillent les pistes. 

Il y a pourtant des idées qui reviennent comme des leitmotivs, et qui ressurgissent régulièrement ; comme trouver le meilleur endroit pour planter des courgettes. Et aussi, elle en est certaine, elle le sait, elle l'écrit partout afin de ne pas l'oublier : Elizabeth, son amie, a disparu. Mais elle le répète tellement, que plus personne ne l'entend. Et ça la soucie terriblement.

 Petit à petit on en apprend plus, on devine un drame, et entre la frustration de ne jamais être certain d'avoir des éléments solides et durables - avez-vous déjà planté des courgettes ? - et l'excitation de tenir un petit bout de quelque chose - mais jusqu'à quand ? -  l'auteur nous emmène dans un thriller angoissant et qui ne nous laissera en paix qu'à la dernière page tournée.

 

Une description fine et maitrisée des tourments que vivent les personnes atteintes de cette maladie, mêlée à un mystère passionnant et inquiétant, qui nous fait battre le cœur à un rythme effréné !

On peut lire ce livre pour le plaisir du suspens, pour profiter d'un roman savamment construit ( un bijou ! )  pour l'écriture formidable d'Emma Healey, mais aussi pour avoir une meilleure compréhension de vécu des personnes malades d'Alzheimer. C'est touchant, et incite à faire preuve d'une patience infinie à leur égard. 

Un livre remarquable, une histoire de famille qui nous fait oublier le temps qui passe, une pépite à ne surtout pas rater !

 

Les références du livre : 

Emma Healey, L'oubli, Pocket, 2015, 404 p.

 

 

                                                                        

                                                 

Envie de découvrir d'autres coups de cœur 😍 ? Et d'être prévenu d'une prochaine chronique ?
c'est ici !  

 

 

Commentaires

  1. A rajouter dans ma pile de lecture !! Merci pour tes précieuses pépites qui font toujours leur effet 🤩

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel plaisir de réussir à toucher les gens 😊 ! Merci pour ton formidable soutien qui me donne envie de faire toujours mieux ❤️ !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

American Dirt de Jeanine CUMMINS et La brodeuse de Winchester de Tracy CHEVALIER

Mes nuits sauvages, de Sylvie PERENNE

Le bonheur est au fond du couloir à gauche de J. M. ERRE