Quartier Lointain, de Jirô TANIGUCHI


 

 Il est probable que vous soyez déjà nombreux à connaitre cette petite merveille, mais comme j'ai eu un coup de cœur immédiat à sa lecture voilà quelques années, et que j'ai toujours autant de plaisir à le parcourir aujourd'hui encore, je ne résiste pas au plaisir d'en parler ! Et comme un roman graphique se lit et se relit (et se re -relit) , ça ne sera jamais perdu ^^ Sans compter qu'avec de la chance, certains auront la joie de le découvrir ! Alors, zou, partons à la conquête de ce fameux "Quartier lointain" de JirÖ Taniguchi !

Il s'agit d'un manga magnifique et émouvant, qui est un superbe plaidoyer pour la famille. Il questionne le rapport que nous entretenons avec le passé et comment notre enfance influe ou conditionne notre vie d'adulte. Et propose une autre alternative :

Et s'il était possible de tout recommencer en gardant l'expérience de la vie acquise à l'âge adulte ? Une occasion unique de dépasser les souffrances, de voir d'un autre œil les actions des adultes et les blessures d'enfance, et peut-être tirer les leçons du passé pour retrouver le bon chemin.

Par le biais de superbes illustrations, dont la finesse et la délicatesse laissent rêveurs, on suit le parcours d'un homme d'une quarantaine d'années, marié et deux enfants. Après une soirée de travail arrosée, il se trompe de train et prend celui du village de son enfance, qui le ramène sur la tombe de sa mère morte 20 ans plus tôt. Mais par un coup du destin, il retrouve ses 14 ans, et regagne une chance de comprendre pourquoi cet été là, son père les a abandonnés. Commence alors le pari fou de changer le cours des choses et de le faire rester. Mais peut-on vraiment de changer les cartes du passé ?

Lire ce manga nous donne l’opportunité de nous replonger dans la fougue et l'impétuosité de l'adolescence,  une insouciance retrouvée qui est comme un grand bol d'air frais ! Et puis le talent de Jirô Taniguchi nous permet de vivre une palette d'émotions assez incroyable : l'amitié, le piquant des premiers élans amoureux, la douceur d'un foyer uni, les frissons des expériences nouvelles, la tristesse de savoir son père sur le point de vous abandonner, et le vague à l'âme propre à la jeunesse, sans oublier la nostalgie de jours heureux... et encore tant d'autres émotions !! C'est vraiment une lecture formidable, qui nous fait oublier l'heure, et qui donne juste envie de lire, sans s'arrêter. Sans parler de  ce suspens ! Il y a tellement de possibles !

La qualité des dessins, le temps donné à l'intrigue - une lenteur propice à l'approfondissement des choses importantes - la subtilité dans les traits des personnages nous font vivre intensément cette histoire. On s'attache à eux, et on ne voudrait pas les quitter. D'ailleurs, la fin donne envie d'en savoir plus ( j'ai personnellement longuement imaginé la suite, que ce soit en me lavant les dents ou en faisant à manger, et  poursuivre mes rêveries m'a permis de prolonger avec délices l'atmosphère fantastique de " Quartiers lointains "). 

Alors si vous voulez vous aussi vivre cette expérience de lecture unique, n'hésitez pas à vous plonger dans ce livre ! Bonne lecture !


                                                          

      

Envie de découvrir d'autres coups de cœur 😍 ? Et d'être prévenu d'une prochaine chronique ?
c'est ici !  

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

American Dirt de Jeanine CUMMINS et La brodeuse de Winchester de Tracy CHEVALIER

Mes nuits sauvages, de Sylvie PERENNE

Le bonheur est au fond du couloir à gauche de J. M. ERRE