American Dirt de Jeanine CUMMINS et La brodeuse de Winchester de Tracy CHEVALIER

 




 

Un billet un peu particulier aujourd'hui, parce que je vais vous présenter non pas un mais deux livres !! Youhou ! 

Pour tout vous avouer, je vais m'absenter quelques jours et je ne pourrai pas publier de billet lundi prochain. Alors pour ne pas laisser d'âme en peine, sans idées nouvelles de lectures (quelle horreur ! ! ), je vais vous parler des deux livres formidables que je suis en train de lire, deux livres  que je lis en alternance, que j'ai peine à lâcher et joie à retrouver ! Deux styles différents, en style d'écriture comme en genre d'ailleurs.

Comme je ne les ai pas finis à l'heure où je publie cette chronique (j'en suis au premier tiers ), ces avis ne sont pas définitifs, et ma foi, sait-on jamais,  il est possible que je sois déçue en cours de route, que je sois moins enthousiaste... je n'en ai pas l'impression, mais qui vivra verra haha ! Je viendrai vous donner mes impressions finales à mon retour, en commentaire, pour ceux que ça intéresse !

Alors le premier, puissant et addictif : American Dirt de Jeanine CUMMINS.

 Le roman commence de manière intense et bouleversante avec le carnage de 16 personnes lors d'une grande fête de famille par le cartel qui règne sur Acapulco au Mexique. Un des hommes éliminé avait le défaut d'être journaliste intègre et décidé à faire la lumière sur ce cartel...  Deux survivants, sa femme Lydia et son fils, mais dont la vie ne tient qu'à un fil !  Leur seule issue pour s'en sortir est de rallier Denver, et donc de passer la frontière. Pour cela, ils vont se mêler aux migrants et partager leurs conditions de "voyage". Commence alors un jeu de chat et de souris avec des poursuivants nombreux et sans pitié, dont on n'ose espérer une fin clémente (mais quand même, s'il vous plait ?). Une description terrifiante de la mainmise des cartels, qui tire son épingle du jeu en s'approchant du plus près du jefe. Par un terrible hasard, il se trouve que c'était le client le plus apprécié de la librairie tenue par la femme du journaliste sauvagement assassiné. Charismatique et intelligent, il était arrivé à devenir l'ami le plus cher de Lydia...

Un début de roman plein d'adrénaline, une écriture captivante et un suspens qui prend à la gorge ! J'espère que ce roman tiendra ses promesses, je suis déjà accro !

Après tant d'émotions, celui que je vais vous présenter vous paraitra tiède, mais il ne faut pas comparer ces deux romans, ils n'ont rien à voir l'un avec l'autre !

Bon, qui ne connait pas Tracy Chevalier ? J'ai lu quelque part qu'elle venait de sortir  son meilleur livre ! Et si c'était vrai ?? Voici donc le second livre : La brodeuse de Winchester !

 Ni une ni deux, je n'ai pas hésité, je l'ai emprunté pour le lire. Si les descriptions du début trainent un peu en longueur, on s'attache heureusement vite au personnage de Violet, qui tente de prendre sa vie en main après avoir réussi à sortir des griffes de sa mère, insatisfaite et aigrie par la vie. Elle trouve donc une chambre chez une logeuse et un nouveau travail. En sortant acheter du ruban pour sa machine à écrire, elle se laisse tenter par un détour et entre dans une cathédrale. C'est là qu'elle découvrira les brodeuses, un groupe de femme secrètes et fascinantes...

 La délicatesse de l'écriture donne envie d'en savoir plus, sur elle, son parcours douloureux de femme seule pendant l'entre deux guerres, alors que la pénurie d'hommes de son âge fait rage... Puis on est curieux de découvrir comment elle va pénétrer ce cercle fermé des Brodeuse de Winchester, et comment cela va bouleverser sa vie. 

Le monde des arts -  architecture, broderie - apporte une part de poésie et de merveilleux au récit, qui donne tout son charme au roman. Je n'en sais guère plus, mais je me laisse guider par le ton, l'atmosphère so british, et l'époque du récit. Être une femme seule et vivre de manière autonome à cette époque ne devait pas être facile, et c'est passionnant d'en apprendre plus à travers la vie de Violet !

Le ton sera plus mélancolique et l'atmosphère feutrée, mais on se laisse vraiment prendre par la qualité de l'écriture... Une lecture agréable pour le moment, et richement documentée !

Je vous laisse faire vos choix, n'hésitez pas à me parler de vos lectures et à partager vos coups de cœur ! À très bientôt 😙



                                                                    

      

Envie de découvrir d'autres coups de cœur 😍 ? Et d'être prévenu d'une prochaine chronique ?
c'est ici !  

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Mes nuits sauvages, de Sylvie PERENNE

Le bonheur est au fond du couloir à gauche de J. M. ERRE