Le boulevard périphérique, d'Henry BAUCHAU



La valse des souvenirs et l'humanité dans toute sa diversité, voilà en quelques mots ce que nous propose Henry Bauchau dans son roman "Le boulevard périphérique".

Ce livre retrace le cheminement intérieur d'un homme dans la seconde partie de sa vie, confronté au cancer de sa belle-fille. Bouleversé par sa fragilité, et par l'incertitude de l'avenir, il se sent vaciller...Visite après visite lui reviennent alors avec netteté ses souvenirs de jeunesse. De cette amitié si forte, si fulgurante avec Stéphane, parenthèse dont il s'est nourri toute sa vie. De ces instants d'accomplissement et d'exactitude lors de leurs virées escalade. Une amitié intense, mais soumise aux aléas de la guerre, qui n'en a fait qu'une bouchée. Puis sa mort pleine de questions, ses rencontres avec le SS qui l'a tué... : tout est là et entre en résonance avec la réalité de sa vie d'homme actuelle.

L'auteur explore méticuleusement l'âme humaine, passant de l'âme la plus pure à l'âme la plus noire. Entre deux, en quête de modèle, le narrateur, simple homme parmi tant d'autres, hésitant à embrasser pleinement la vie, redoutant la mort , confronté à la dure acceptation de lui-même et méditant sur le sens de sa vie...

L'écriture foisonnante d'Henry Bauchau nous emporte et nous éclaire par sa profondeur et par la qualité de son discernement. C'est une lecture que l'on s'approprie petit à petit, qui offre de multiples pistes de réflexion ; et qui une fois finie s'impose à nous par sa valeur ! 

Un livre profondément humain, ancré dans la société et dans l'Histoire : laissez-vous habiter par ce récit remarquable !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

American Dirt de Jeanine CUMMINS et La brodeuse de Winchester de Tracy CHEVALIER

Mes nuits sauvages, de Sylvie PERENNE

Le bonheur est au fond du couloir à gauche de J. M. ERRE